Conseils

Comment choisir un professionnel pour vendre en viager ?

Une femme et un homme soixantenaire et un homme

Choisir un professionnel de vente en viager est une étape à ne pas négliger si vous voulez trouver un bon spécialiste et maximiser vos chances de succès dans votre projet. Voici nos conseils pour vous aider dans cette démarche.

A lire en complément : Quelques conseils pour bien réussir sa vente en viager

1. Comparer les professionnels de vente en viager

Si vous avez identifié plusieurs professionnels pour vendre en viager, il vous faut encore faire le tri pour trouver le bon. Pour cela, vous devez comparer leurs offres en vous basant sur des critères objectifs.

Le coût de la prestation est sans doute le premier élément auquel vous devez vous attarder. Notez alors que les frais peuvent varier d’un professionnel à un autre.

A lire également : Comment vendre un logement en viager ?

Les avis des clients permettent aussi d’avoir une idée du sérieux d’un professionnel de vente en viager. Ainsi, n’hésitez pas à consulter les commentaires des clients sur internet.

2. Considérer son sens de l’accueil et la qualité de ses conseils

Une fois que vous avez choisi votre professionnel de vente en viager, prenez un rendez-vous avec lui. Outre l’expertise, l’empathie et le savoir-être sont aussi des qualités que l’on doit retrouver chez un agent immobilier. Dans ce sens, privilégiez un professionnel qui est réactif dans la prise en charge de votre dossier. Il doit se montrer disponible afin de répondre à toutes vos questions. Il doit également vous conseiller sur la formule la mieux adaptée à votre situation.

3. Vérifier sa capacité à interagir avec le notaire

Il est important de déterminer la capacité de l’agent à s’occuper de la coordination des opérations avec les notaires. Soyez alors attentif à la façon dont le professionnel procède avec le notaire en vue de conclure la vente. Il convient que l’agent soit également constant dans le suivi du projet, de l’ouverture du dossier jusqu’à la signature définitive de l’acte.

En amont, il doit être capable de constituer les documents et de suivre la progression du dossier avec les notaires. La qualité de l’accompagnement le long de la procédure est à considérer pour vendre rapidement en viager.

4. Tenir compte de sa disponibilité après la vente

Vous aurez peut-être des questions à poser même après la vente en viager. Il est alors utile que le professionnel soit disponible après la signature de l’acte, afin de répondre à certaines de vos questions telles que le calcul de l’indexation annuelle de la rente ou la répartition des charges. Bien que sa mission soit terminée, le professionnel doit rester à votre écoute afin de dissiper vos dernières inquiétudes.